carnet des

voyages de YAO

Découvertes des pays

ESCALES ESPAGNOLES

du 19 juillet au 23juillet 2014

MUXIA

Ria de Camariñas

Après une traversée du golfe de Gascogne avec soit pas soit trop de vent, nous nous réfugions dans cette baie, épuisés de naviguer au moteur.
Cet arrêt un peu contraint nous donne l'occasion de visiter un village galicien typique, d'apprécier les fameuses dentelles de Camariñas, de faire courir chiens et ados dans les sentiers qui menent à l'église du 17e de la Pounta de la Barca et manger nos premiers pulpes et chipirones.

FISTERRA

Sud est du cap Finisterre

Dans ce village très Jacquobin, car il représente pour les pélerins l'ultime fin du voyage nous nous arrêtons encore en panne du vent prévu et profitons du cadre pour quelques courses de viandes et fruits frais. Après une bonne nuit de sommeil nous nous repréparons à une navigation que nous espèrons à la voile.

COMBARRO

Ria de Pontevedra

Enfin a mi parcours de notre visite éclair de la Galice, nous nous installons au fond de cette ria face à la page d'un très ancien village, avec ces horreos, greniers de granite qui abritaient maïs, patates, blé ou autre denrée des rats et permettait ainsi le séchage et stockage.
Notre première journée est consacrée à l'exploration du lieu et le capitaine et Mélodie ne resistent pas au plaisir de dessiner l'entrelacs des ruelles. Nous découvrirons la fraicheur relative de l'eau dans une folle sortie canoë planche paddle pour terminer en plongé masque et tuba le long des rochers .Lucas tente même une sortie planche à voile mais le vent un peu fort et la houle viennent finalement à bout de ses forces.
Nous profitons également de notre "barbecue" et de norte nouvelle annexe avec beaucoup de plaisir.

SEVILLE

Sud de l'Espagne

Nous esperions visiter cette ville depuis longtemps, nous y avons passé deux bonnes semaines et oui nous sommes conquis! Pas un endroit ou le regard se pose et ne trouve un travail d'orfèvre, les sols, les murs, les ouvertures, les toitures tout est scupltés, carrelés, torsadés, taillés, vernissés, cloutés...Et les couleurs et les odeurs rajoutées aux calèches qui arpentent les rues au petit trop en font la cité que nous avons le plus apprécié depuis notre départ
Nous avons visité la ville avec Bastien, les jardins et les quartiers aux alentoursdu palais de SAN TELMO, puis avec Emilie et Mickael nous sommes allés à l'opposé quartier du commerce et même Magdalena, enfin un soir le flamenco de quartier nous a saisi et ravi. Les portes de ces villes du sud sont superbes et je n'ai pu m'empêcher de vous en faire un tableau.

CADIZ

la Péninsule

La belle de Cadiz ...il ne nous en fallait pas d'avantage pour rêver de nous y arrêter. C'est une ville assez classique, avec tellement moins de cachet que ses voisines Séville ou Grenade que nous ne l'avons guère apprécié. Une petite journée nous à suffit pour en faire le tour et encore voyage compris depuis Puerto Santa Maria.
PUERTO SANTA MARIA, une petite ville balneaire avec une immence pinède, en face de Cadiz. Nous la decouvront avec Lili et Mickael et profiterons de leur dernier soir en Espagne pour gouter la cuisine locale dans une Bodega (ancienne cave à vin)

GRENADE

Et l'ALHAMBRA

Entre le départ de Bastien et l'arrivée de Lili et Micka nous filons vers Grenade qui n'est qu'à une centaine de km de Séville
En bus, ce qui est moins fatiguant pour tous et surtout plus agréable pour la vue sinon pour le confort(bof). Partis un lundi aprés avoir nourri abondamment nos chiens (Marcial du bateau Aldebaranthe les avait à l'oeil au cas ou)le retour le mardi soir fort tard car l'alhambra ne se visite pas comme ça . Il aurait fallut reserver...Donc aprés une longue queue de deux bonnes heures nous avons fini par obtenir(chance) des entrées pour l'après midi du mardi ce qui nous à laissé que le dernier bus pour rentrer sur Séville.
Je crois que le diaporama vous expliquera mieux que des mots la magnificience du lieu . fatigués certe mais épatés et ravis même Lucas c'est dire!!!!