carnet des

voyages de YAO

Page d'Accueil

Jean-loup, Marianne, ( Lucas ), leurs chiens Boosilhen et Icar en voilier autour du monde

A la Une

2019

Nous en parlions, nous en rêvions, nous nous préparions et bien voila nous l'avons fait. Nous sommes revenus du grand Pacifique.
Aller par les canaux de Patagonie et retour par le cap Horn. De la Bretagne à la Polynesie et vis versa...

Bienvenue à vous amis, curieux et rêveurs ,

Ce site est le meilleur endroit pour suivre le voyage de nos rêves d'enfants: "Un tour du Monde en voilier".

« Avec ce bateau on pourrait faire le tour du monde, non ? »c'était en 2005

C'est ainsi que commence cette histoire.
Nous avons alors trouvé, acheté, équipé "Yao" et fait en 2008/2009 avec Emilie et Lucas un beau 8 qui nous a rempli les yeux et le cœur de souvenirs merveilleux et enrichissants

Depuis nous nous sommes focalisés sur ce nouveau projet : le tour du monde .
Le bateau a subit des travaux d'amélioration de confort et de sécurité, et malgrés les aléas le départ qui devait avoir lieu le 15 novembre 2013 se fera début juillet 2014

Nous avons vérifié le pont et son accastillage,refait les joints du pont en Teck, la timonerie et le poste de pilotage ont été entièrement reconstruits, la coque et le mât ont également été minutieusement vérifiés.Les voiles réparées ou remplacées A l'interieur, des coffres arrières aux cabines avant des améliorations ou des modifications et des réparations ont été pensées, apportées et effectuées .

Nous partirons avec un navire beau, bon, bien équipé et Sûr.

2014 année du début
Nous avons pour première destination: l'Espagne avec le projet de remonter le Guadalquivir jusqu'à Séville. Avec en plus de notre mousse Lucas, Mélodie et Bastien nos premiers équipiers
Bien évidement nous longerons le Portugal et quelques escales nous permettrons de mieux découvrir ces pays.
A Porto nous déposerons Mélodie et à Séville nous dirons au revoir à Bastien et embarquerons Mickael et Emilie pour quelques jours

Le départ bien difficile le jeudi 3 JUILLET 2014 après trois jours d'épuisants transbordements de la maison au "garde meuble", de la maison et/ou l'atelier au bateau, de non moins fatiguants transports à la décharge de bennes débordantes : que d'accumulation d'inutiles objets ! Le mercredi soir à 23h la maison était prête à lalocation(un merci immense et chaleureux à Gaetan, Mickael, Emilie, Huguette, Lionel et Maryse, Bastien, l'Amandine de Lucas, Fifi et Valerie pour leur aide inestimable.)
Mais le plus douloureux reste sans nul doute la chute du capitaine dans l'un des coffres arrières jeudi matin.
Trois côtes cassées et un hématome interne qui lui comprime la base pulmonaire , diagnostique posé à l'hôpital de La Rochelle où nous nous sommes arrêtés pour dire au revoir aux "Toulousains" et ou nous resterons une semaine à ranger, trier, installer, mettre en route notre recherche météo, à manger des glaces chez Ernest, profiter des Franco Folies et des "Si La Lune", reposer le thorax du capitane et enfin de s'offrir grace à "Pépère" une annexe semi rigide de 40 kg de moins que la notre.
Enfin le vrai départ Lundi 14 juillet 20h très émouvant. Lucas et son ami Bastien, nos mousses et nous laissons sur le ponton Emilie et Mickael venus une dernière fois nous aider...
Nous mouillerons pour le repas sous l'Ile de Re et profiterons des feux d'artifice avant de mettre le moteur, établir le genois et perdre de vue la terre.

En avant pour la découverte de l'Espagne ,le Portugal, les iles Madère ou nous ambarquerons Charlotte pour 10jours, les Canaries, le Cap Vert ou nous prendrons un nouveau mousse: Gaby jusqu'au Bresil à la place de notre Lucas qui en pleine crise d'adolescence ne veut plus naviguer et retournera en france en Pension ...., le Bresil, l'Uruguay, l'Argentine, le Chili et de nouveau un mousse: Bastien encore un, que nous débarquerons à l'ile de Pâques, le Perou, la Bolivie, l'Archipel Juan Fernandez,l'ile de Pâques, Pitcairn, la Polynésie française, les Falklands, Ascencion, les Açores...et Houat pour reprendre pieds avant d'affronter le retour en Vilaine...et la vie Française.